Ysaline Fearfaol : chroniques et autres écrits

20 mars 2019

Frères d'armes tome 1 : le courage d'aimer (Samantha Kane)

Frères d'armes tome 1 : le courage d'aimer (Samantha Kane)

Kate Collier se remet encore d’un viol vicieux et tente de faire prospérer sa boutique de vêtements lorsque Jason Randall et Anthony Richards reviennent à Londres du continent, avec l’intention de la séduire. Elle les connaît depuis des années, depuis qu’ils ont servi avec son défunt mari dans la péninsule ibérique contre Napoléon. Elle est amoureuse d’eux depuis tout ce temps. Découvrir qu’ils ressentent la même chose est un choc, mais Kate n’est pas prête à remettre à nouveau sa vie entre les mains d’un homme.

Cependant, Jason et Tony se révèlent difficiles à résister, surtout lorsque leur amitié s’épanouit en désir l’un pour l’autre alors qu’ils font brûler de passion le corps de Kate. La combinaison de leur désir insatiable pour elle et de leur voyage dans une relation sexuelle est irrésistible pour Kate.

Le passé les hante, mais malgré la violence et la censure dirigées contre leur ménage, ils aspirent tous les trois à une vie commune et refusent d’en être privés.

 

Une impression mitigée à la fin de ma lecture…

Pour commencer, même si le livre est plutôt bien écrit, j’avoue ne pas être convaincue par l’aspect historique. Entre l’homosexualité qui me paraît un peu trop facilement accepté et le mariage à trois qui n’étonne pas grand-monde, pour l’époque, je trouve ça limite. Mais bon, admettons. C’est une romance, pas un roman historique.

Ensuite, j’ai tout à fait conscience qu’il s’agit d’un roman érotique et que les scènes de sexe allaient occuper au moins les deux tiers du livre (bingo, d’ailleurs), et que ces scènes seraient, à deux, à trois, hétéro et homosexuelles. Rien ne tout cela ne me dérange. Sauf que les scènes en question ne cassent pas trois pattes à un canard. Elles sont érotiques, OK, parfois crues mais pas trop, OK, répétitives, hélas, donnent l’impression de nager dans la crème (si, si !! Et j’avoue que l’expression me fait mourir de rire et me casse toute une scène tant elle est éloignée de la réalité. Mais bon, passons encore une fois), mais malheureusement, elles sont rarement sensuelles. Pourtant, l’auteur sait le faire, comme le prouvent ces moments où elle décrit la passion naissante entre Tony et Jason, une passion, qui, peu à peu, ose enfin s’exprimer. Et voilà pourquoi j’ai lu ce livre jusqu’au bout. Pour savoir de quelle manière ils allaient s’avouer leur amour. C’est vraiment ce que l’auteur a le mieux réussi. Le reste, bon, c’est du convenu, qu’on trouve dans n’importe quel livre parlant de sexe entre un homme et une femme. L’histoire de fond est sympa mais inachevée, comme si l’auteur l’avait oubliée en route. Et puis comme on est un peu chez les Bisounours, la comtesse douairière accepte comme une lettre à la poste et d’un seul coup d’un seul que son héritier se marie avec une femme qui s’est prostituée pour survivre, et que dans la foulée, son meilleur ami partage et cette femme et son lit.

En résumé, une lecture de plage quand on n’a pas envie de se prendre la tête, mais rien d’extraordinaire.

Lien Amazon :

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


19 mars 2019

Tad dans tous ses états tome 2 : épreuve d'endurance (Kora Knight)

Tad dans tous ses états tome 2 : épreuve d'endurance (Kora Knight)

La dernière fois que Tad a vu Scott, l’entraîneur musclé l’a laissé avec beaucoup de matière à réflexion. Et c’est à peu près tout ce que Tad a fait depuis près de deux semaines. Au bout du rouleau, il va volontairement retrouver Scott, à ses propres conditions. Le cadre complètement différent lui offrira-t-il ce qu’il cherche ? La preuve que le tournant inattendu de leur échange n’était qu’un incident aléatoire ? Seulement un déchaînement d’hormones et rien de plus ? Ou être en présence de Scott suggère-t-il quelque chose de différent... leur nouvelle rencontre met à mal la résolution de Tad tout en testant ses ultimes limites.

 

Un tome différent du premier, avec moins de sexe (même si les scènes entre Tad et Scott restent hot), mais aussi un tome sur lequel on en apprend plus sur les raisons qui ont poussé les challengers de tad à lui proposer cette étrange manière de régler sa dette. Je dirais qu'il s'agit plus d'un tome intermédiaire, un tome d'attente, avant que les relations entre Tad et Scott évoluent.

Lien Amazon :

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 mars 2019

Les Plumes d'Ysaline recueil 3 : Plume de magie (Ysaline Fearfaol)

Web broché

Au menu de ce recueil...
 
Un matin dans mon jardin : il y a des lutins dans mon jardin...
La pièce vagabonde : un étrange puzzle...
Un printemps à cheval dans la forêt : souvenirs de balade...
Réflexions urbaines : eh oui, parfois, la ville m’inspire !!
Tempête : attention, drôle de tempête en vue...
Comment se repèrent les oiseaux migrateurs et les pigeons voyageurs : le mystère levé !!
Les papillons : de curieux papillons volent chez moi...
Le roi de la forêt : mais qui est-ce...? Réponse dans ce texte !
Comment les panneaux « défense de marcher sur la pelouse » arrivent-ils au milieu de celle-ci ? : un autre mystère levé !!
Le petit cochon qui n’aimait pas se mouiller les pieds : un conte pour les enfants dans la veine des Contes du Chat Perché.
Poètes et poésie : un texte pour Elwyn de Chânais...
La jeune femme de la forêt : quels mystères cache-t-elle ?
Le jeu : une étrange bataille navale...
Coule le sablier du temps... : laissez-vous entraîner par ses grains...
Rêve d’opium : oh, oh... à quoi s’attendre...?
Une histoire d’autrefois : quand la magie existait encore sur la Terre des hommes...
La nuit bleue : les secrets de la plus étrange des lunes...
Le vol nummulitique : steampunk, me voilà !!
De l’évolution de mon espèce (courte allocution de Sir Pillow) : une évolution que Darwin n’avait pas prévue !!
Le pont : oserez-vous le franchir...?
Le pont (suite) : une deuxième chance pour qui n’a pas saisi la première...
Bourgeon de vie : que cachent les bourgeons des plantes...?
L’Arbre : aurez-vous le courage de franchir le petit pont de bois pour chercher l’Arbre...?
Un jardin la nuit : la nuit, alors que vous le croyez endormi, votre jardin vit...
La Théorie du Chaos : comment se tissent les histoires...
Orage de cristal : retrouvez le voyou et la magicienne de Plume d’amour dans de nouvelles aventures...
La malédiction : il peut être dangereux de défier la vengeance d’une femme...
Orage de bois : retrouvez le voyou et la magicienne de Plume d’amour dans de nouvelles aventures...
La Chasse : il peut être dangereux de défier la vengeance d’une femme...
Pourquoi trouve-t-on des piécettes en forêt ? : ah, vous aussi, ça vous intrigue...? Réponse ici !
Comment fut évitée la Troisième Guerre Mondiale… : si vous saviez... Ah, si vous saviez...
Cristal brisé : quelles en seront les conséquences...?
Le chant du bonimenteur : quel effet aura-t-il sur vous...?
Étrange voleur : oui, très étrange, ce voleur...
La Bulle XP : le monde impitoyable des ordinateurs...
Rêve bleu : le pouvoir de rêves pas comme les autres...
De la vitesse d’un métronome : vous croyez savoir comment fonctionne un métronome ? Erreur...
L’heure du thé : le thé est le remède à tout, disent les Anglais. Vous n’imaginez pas à quel point...
Un pot peut-il rapporter une fortune ? : à vous de le découvrir...
Une autre route : lorsque deux soldats ennemis se rencontrent, qui sait quelle route ils vont emprunter...?
Un moulin dans mon jardin : je vous ai dit qu’il se passait des choses étranges, dans mon jardin...
Poussière de fées : qu’il y a-t-il vraiment, dans cette poussière qui vole dans le soleil...?
Feux follets : leur véritable histoire...
Jeux de printemps : la vraie histoire des Fils de la Vierge qui volent au printemps...
Bataille au sommet : la véritable origine des pertes de mémoire...
La casquette rouge : certains d’entre vous l’ont déjà vue en salon, mais connaissez-vous l’histoire de ma casquette rouge...?
L’histoire d’une histoire : comment se crée une histoire...
Le secret de l’automne : la véritable raison qui fait changer la couleur des feuilles en automne...
Le livre des savoirs : une nouvelle en plusieurs chapitres racontant l’histoire d’un livre pas comme les autres...
 

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

17 mars 2019

Les petits plaisirs de la vie à deux

Les petits plaisirs de la vie à deux (Terence et Alexandre)

Les petits plaisirs de la vie à deux

 

Alexandre jeta un coup d’œil par la porte-fenêtre de l’appartement qu’il partageait avec Terence et frissonna en voyant la tempête qui se déchaînait au-dehors.

— C’est décidé, je n’irai pas courir ce matin, grommela-t-il en refermant machinalement ses bras autour de son torse.

— Eh bien, eh bien, qu’est-ce que t’as fait de ton service trois-pièces, mon canard ? se moqua Terence en refermant ses mains sur ses hanches.

Alexandre se tordit le cou pour lui jeter un regard noir à son amant.

— Parce que toi, tu irais courir par ce temps ? Hé ! Qu’est-ce que tu fais ?!

— Je vérifie si ton service trois-pièces est toujours là, ronronna Terence en glissant les mains plus profondément dans le short du capitaine de l’équipe de basket.

D’un coup sec, le jeune homme baissa le short et le caleçon d’Alexandre sur ses cuisses, avant de refermer son poing sur son sexe déjà à demi-bandé.

— Tu es au courant qu’on est devant la fenêtre ? protesta mollement Alexandre tandis que Terence commençait à bouger sa main.

— C’est justement ça qui est sexy… Toi, à moitié nu devant la fenêtre pendant que je te branle, te demandant ce qui se passerait si le volet de l’immeuble en face s’ouvrait et qu’on te voit ainsi offert, tout prêt à jouir…

Le basketteur blond eut la sensation de prendre feu.

— Terence, arrête… se défendit-il sans conviction.

— Tu as le choix, mon amour, poursuivit Terence sans l’écouter. On va courir, je te prends devant cette fenêtre pendant que je te branle, ou on va dans notre chambre, je t’attache au lit et tu te soumets à tous mes désirs.

Tout en parlant, Terence taquinait l’entrée du corps de son amant de sa main libre.

— Le lit, haleta Alexandre.

— Dans ce cas, finis de te déshabiller et va t’allonger sur le lit. Sur le ventre.

Terence recula, abandonnant Alexandre, qui éprouva aussitôt une sensation de froid. Le capitaine de l’équipe de basket s’empressa de se dévêtir et de gagner leur chambre, où il s’étendit sur le matelas.

— Jolies fesses, apprécia Terence en embrassant chacun des globes charnus. Allez, les bras au-dessus de la tête, beau blond.

Tandis qu’Alexandre s’exécutait, Terence s’installait à califourchon sur ses cuisses. Il commença par attacher son compagnon à la tête de lit à l’aide des menottes qui y étaient installées en permanence, puis se pencha pour saisir quelque chose dans le tiroir de sa table de nuit. Sous lui, Alexandre se tendit, impatient de savoir ce que son amant avait choisi comme jouet. Afin de préserver le mystère dans leurs jeux, ils ne savaient pas ce que contenait la table de chevet de l’autre.

Alexandre tressaillit en sentant quelque chose se poser en haut de sa colonne vertébrale. Quelque chose qui se mit à vibrer contre sa peau, puis à dessiner des arabesques dans son dos, jusqu’à s’immobiliser au creux de ses reins.

— Mets-toi à genoux et écarte les jambes, murmura Terence.

Le basketteur blond obéit avec empressement. Son membre raide pulsait douloureusement contre son ventre, et il était partagé entre l’envie de jouir et celle de prolonger encore la douce torture.

— Qu’est-ce que c’est ? articula-t-il en prenant la position indiquée.

— Plus tard.

La vibration reprit, se glissant entre ses fesses, taquinant son ouverture avant de s’immobiliser sur son périnée, le faisant gémir.

— Oh, putain, Terence, n’arrête pas, surtout, n’arrête pas… !

— Ne t’inquiète pas, mon amour. Je n’en ai pas l’intention. Je veux enflammer ton corps jusqu’à ce que tu jouisses sur les draps, et après, quand tu seras encore dans les brumes de l’orgasme, je te prendrai, vite et fort, pour que tu saches que tu es mien.

La vibration s’accentua. Alexandre se cambra davantage, implorant.

— Terence… Je te veux en moi !

— Pas tant que tu n’auras pas joui.

Alexandre haleta lorsqu’un doigt familier entra en lui et commença à masser sa prostate. Perdu dans les brumes du plaisir, le basketteur blond lâcha prise et s’abandonna complètement à ce que lui faisait son amant. L’extase le frappa sans prévenir, violente, intense, le laissant sans forces, et lorsque Terence le redressa pour entrer en lui, le manipulant comme s’il était une poupée de chiffons, il savoura le sentiment d’appartenir totalement à celui qu’il aimait.

 

Il lui fallut longtemps pour récupérer suffisamment de forces et se souvenir qu’il avait une question à poser à Terence.

— C’était quoi, ce truc qui vibrait ?

Un sourire aux lèvres, son amant lui montra un petit canard en plastique jaune vêtu d’un harnais noir, portant un collier garni de clous argentés et un bâillon-boule dans le bec. Le basketteur ouvrit de grands yeux avant de soupirer, résigné.

— Sandrine ?

— Qui d’autre ? Mais avoue qu’elle a tapé dans le mille, non ?

— La prochaine fois, c’est moi qui l’utilise sur toi.

Pas question, c’est mon canard ! Trouves-en pour toi !

— Je vais le kidnapper, moi, ton canard !

Une bataille pour rire s’engagea, jusqu’à ce que les jeunes gens s’aperçoivent que l’objet de leur convoitise avait disparu… et qu’ils le retrouvent entre les pattes de Filou, fort occupé à pourchasser cet étrange jouet qui semblait vivant.

— Mon canard… soupira Terence tandis que ses épaules s’affaissaient.

 

Texte spécialement dédicacé à Nathalie Ruzziconi, en souvenir d’une mémorable soirée, d’un service trois-pièces et de canards…

 

Retrouvez mes basketteurs ici (série terminée) :

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2019

La meute de Chânais tome 1 : Aymeric - la malédiction (Ysaline Fearfaol) : l'avis de lara Le Lou Ka

L'avis de Lara Lee Lou Ka :

Il est des livres qui s’emparent de mon cœur dès les premiers mots. Le tome 1 de la meute de Chânais est de ceux-là.

Dans la même lignée que la saga des Kergallen que j’ai adorée au point de la nommée « saga chouchou 2018 », la plume d’Ysaline Fearfaol m’a prise aux tripes. La rencontre avec la meute a été intense et tellement agréable que je ne voulais pas en quitter ses membres.

Me croiriez-vous si je vous disais que je ne suis pas fan des loups garous ?

Il y a tellement eu de livres là-dessus et surtout tellement de bouquins mal écrits que ça ne m’intéressait pas.

Mais je crois fortement que cet auteur prolifique et talentueux qu’est Ysaline Fearfaol me fera changer d’avis.

En fait...non... j’ai déjà changé d’avis !

Et ce qui est chouette c’est qu’il y a de nombreux tomes à lire ! Je vais me régaler !

 

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,