Ysaline Fearfaol : chroniques et autres écrits

21 août 2017

Inspecteur Peyton - CID tome 2 : les dés du destin (Isabelle Wenta)

Inspecteur Peyton - CID tome 2 : les dés du destin (Isabelle Wenta)

Trois ans se sont écoulés depuis les dramatiques événements de Tempête sur Cave Bay.

Maintenant accompagné d’un nouvel adjoint, l’inspecteur Peyton se voit confier une difficile enquête : un tueur en série sème la panique à Londres et a déjà fait plusieurs victimes, ne laissant aucun indice derrière lui. Seule certitude, il frappe à intervalle régulier et c’est une course contre la montre qui s’engage avant qu’il ne tue à nouveau. C’est aussi à ce moment que réapparaît Lawrence, le trop bel archange que Peyton n’a jamais oublié, bien qu’il lui ait brisé le cœur.

L’enjeu est maintenant double pour Peyton : arrêter le tueur... et reconquérir celui qu’il aime toujours.

Les dés du destin sont lancés.

 

Disons-le tout net : je n'ai pas encore décidé si j'en veux à l'auteur ou pas... Oui, oui, elle a mis "pas taper!" au début, en prévenant qu'un tome 3 suivrait, mais ce n'est pas une raison...
Parce qu'elle ne ménage pas ses personnages, oh non !! J'avoue ne pas être fan des triangles amoureux. Bien sûr, dans la vie réelle, tout n'est pas tout rose, et la situation décrite se présente plus fréquemment qu'on ne le pense, mais quand même... Surtout que - pas de chance - aucun des protagonistes du triangle n'est antipathique (oui, ça aide, quand l'un d'eux est antipathique)... Guy est un homme bien, sincèrement amoureux de Gabriel, mais malheureusement, celui-ci a toujours Lawrence dans la peau (et c'est réciproque), et lorsqu'il le revoit... Ouf, le choc !! Il faut dire que le petit gardien de phare a bien changé, et qu'il est devenu l'un des icônes de la jet-set.
Quant à l'enquête... Les indices sont très mystérieux, l'identité du tueur aussi, mais allez savoir pourquoi, j'ai dans l'idée qu'il est proche de Gabriel... Je n'en dis pas plus pour ne pas gâcher le suspens (ce serait dommage, et j'aurais détesté qu'on me le gâche).
En conclusion, j'attends la suite avec beaucoup d'impatience ; j'ai hâte de voir comment tout cela va évoluer !

 

Lire un extrait :

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


20 août 2017

Les de Chânais dans la Grande Guerre épisode 7

Les de Chânais dans la Grande Guerre épisode 7

 

Les de Chânais dans la Grande Guerre épisode 7

 

— Saloperie de saloperie de bestiole, grommela Aymeric en éloignant d’un coup de pied un rat énorme qui tentait de s’approcher des rations de nourriture qu’on venait de distribuer.

L’animal se retourna, prêt à riposter, mais lorsqu’il vit le loup affleurer dans les yeux gris qui le fixaient sans ciller, il s’enfuit en couinant de terreur. Le sergent qui accompagnait le loup-garou suivit le rongeur des yeux un instant avant de se tourner vers son voisin :

— Je n’arrive pas à y croire… Ces saletés de bestioles ne craignent rien ni personne, mais quand elles te voient, elles filent plus vite que si elles avaient le diable aux trousses.

— Il a eu de la chance ; j’étais de bonne humeur, il est toujours en vie.

Aymeric s’accorda un temps de réflexion avant de hausser les épaules :

— Quoique… J’aurais peut-être mieux fait de l’écraser, ça en aurait fait un de moins pour nous rendre la vie impossible. Comme si le froid, l’humidité et les poux ne suffisaient pas !

Le sergent soupira :

— On a dû amputer Antonin, hier. Pour lui, la guerre est finie, si toutefois il survit à la gangrène.

Aymeric se figea :

— Le pied des tranchées ?

Son interlocuteur acquiesça sombrement. Les conditions d’hygiène déplorables dans les tranchées, couplées au froid et à l’humidité, étaient les responsables d’une infection aussi redoutée par les soldats que les engelures auxquelles elle s’apparentait, car, trop souvent non soignée, elle s’aggravait, causant gangrène et amputation. Ce qui, comme l’avait souligné le sergent, était loin d’être une garantie de guérison.

Aymeric serra les dents. Il était arrivé à Duncan d’intervenir pour sauver un soldat grâce à ses pouvoirs de druide, mais, outre le fait qu’il n’était pas guérisseur, il ne pouvait pas non plus prendre le risque de se dévoiler de manière trop visible. L’Alpha devait donc prendre sur lui et laisser mourir des compagnons qu’il aurait pu sauver en Avalon. Son lieutenant partageait son fardeau de son mieux, pourtant, l’un comme l’autre savait qu’il sortirait marqué de cette guerre absurde et cruelle. Aucun des de Chânais n’avait été atteint par la fièvre des tranchées, cette maladie qui causait maux de tête, fièvre et douleurs musculaires, mais ils avaient vu nombre de leurs compagnons en mourir, trop faibles pour lutter, que ce soit à cause de la faim, de la peur ou de l’angoisse permanente dans laquelle ils vivaient.

Le poignard d’Aymeric s’envola, vif et précis, embrochant au passage deux rats plus aventureux que les autres, qui n’avaient pas encore compris qu’ils avaient en face d’eux un prédateur plus féroce que tous ceux qu’ils pourraient jamais croiser.

— Saloperie de saloperie de bestiole, grogna le jeune homme en se penchant pour récupérer son bien.

Le fracas d’un obus qui s’écrasait non loin de leur tranchée empêcha le sergent de répondre.

 

Les bombardements reprenaient, amenant avec eux la terreur et emportant l’espoir de se reposer un peu au milieu de l’enfer…

 

Note de l’auteur : les rats étaient capturés en nombre par les soldats. Ils ont été responsables de la propagation de nombreuses maladies. En 1918, les médecins ont identifié les poux comme étant responsables de la fièvre des tranchées. Quant au pied des tranchées, il est dû au manque d’hygiène – les soldats restaient parfois très longtemps sans enlever leurs bottes –, au froid et à l’humidité, qui provoquaient une infection. Contrairement aux engelures, le pied des tranchées apparaît sans situation de gel. Onze heures suffisent pour induire la maladie, favorisée par le port de chaussures trop serrées. Il peut être prévenu facilement par le port de chaussettes sèches. Traité correctement dès le début, il guérit aisément, tout en pouvant récidiver. Tout le monde imagine aisément à quel point il était facile de changer de chaussettes ou de se soigner sous les bombardements…

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

19 août 2017

Les carnets mystérieux

Les carnets mystérieux

Vous avez vu tous ces beaux carnets ?? Ah, si vous saviez ce qu'il y a dedans... Allez, je vais vous en dire un peu plus, et vous raconter d'où ils viennent.

Nous allons commencer par la rangée du haut, de gauche à droite :

Tout à gauche, donc, sous le sticker Hacker Girl au téléphone, nous avons un superbe carnet à fermoirs offert par mon amie Bettina Nordet, qui, à l'heure actuelle, contient les synopsis des tomes 1 et 2 de "Mon enfer dans tes yeux" de Ayleen Night. Il sera dévolu à mes MM contemporains, puisque c'est Bettina qui m'a poussée dans cette voie !!

Le carnet vert à côté, avec le loup dessus, est un cadeau de mon homme. Il contient les synopsis des tomes des de Chânais à partir du tome 4,5 (eh oui, que des tomes que vous n'avez pas lus...).

Le brun-rouge avec la tête de loup m'est arrivé par courrier. C'est un cadeau d'une lectrice et amie, Sandrine Riaille, alias Zouzounella. Les pages sont en parchemin !! Il me servira bien sûr pour les synopsis des de Chânais lorsque le vert sera plein.

Celui avec le liseré noir est un cadeau de Magali, l'une de mes relectrices de la première heure et amie de longue date. Pour l'instant, je ne sais pas encore quelles histoires je vais écrire dedans, mais il y en aura !!

Et celui tout à droite, près de la Hacker Girl et son ampoule lumineuse, c'est un cadeau de moi à moi, acheté lors de mon premier séjour à Venise, à l'été 2015. A l'intérieur, se trouvent les synopsis des Légendes de Djaïd.

 

Et à présent, passons à la rangée du bas, toujours de gauche à droite :

Le premier carnet, le vert, vient de la boutique de mon illustratrice, Fleurine, et contient des projets secrets. Quoi, lesquels ?? C'est secret, vous dis-je !! Pour vous consoler, si vous en voulez vous aussi un beau comme ça, rendez-vous sur son site, Les Merveilles de Fleurine.

Les deux carnets suivants sont des cadeaux offerts par mes collègues, lorsque j'ai quitté mon poste à l'intendance du collège. Le grand est un peu fouillis... Il contient des synopsis : celui de "Jeux de scène", par exemple, mais aussi des idées sur les divers tomes de Chânais, que je note au fur et à mesure qu'elles me viennent, des titres de chanson, les moments les plus marquants des tomes déjà publiés... Le petit, lui, contient des notes diverses sur les de Chânais, comme par exemple des descriptions de personnages, les créatures existant en Avalon... (n'oublions pas que ma copine Aurore en a rajouté quelques-unes dans les Kergallen, il faut que j'en tienne compte !!).

Celui d'à côté, avec le petit chat dessus, est un cadeau d'une autre lectrice et amie, Livie Morane. Pour l'instant, il est encore vierge, mais ça ne durera pas !!

Et enfin le dernier, le carnet brun tout à droite, qui vient aussi de la boutique de mon illustratrice Fleurine, contient les synopsis de mes autres MM (y compris celui de Désirs inconnus 4...), ainsi que des notes et idées diverses sur des scénarios et sur les personnages des différentes séries.

 

Et bien sûr, vous allez me dire...

Quid des synopsis des tomes 1, 2, 3 et 4 des de Chânais ? De Désirs inconnus 1 et 2 ? De La défaite 1 ? De Terre de Castes 1 ? Eh bien, il se trouve qu'à cette époque, je travaillais sans carnet, sur des feuilles volantes, voire carrément sans plan préétabli. Je n'ai donc rien conservé de tout cela, si ce n'est les diverses versions des chapitres

 

Posté par Ysaline Fearfaol à 07:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

18 août 2017

Inspecteur Peyton - CID tome 1 : tempête sur Cave Bay (Isabelle Wenta)

Inspecteur Peyton - CID tome 1 : tempête sur Cave Bay (Isabelle Wenta)

Quand l’inspecteur Peyton de Scotland Yard arrive à Lays Harbour, minuscule port de pêche du sud des Cornouailles, c’est pour y enquêter sur une étrange affaire de meurtre qui bouleverse cette paisible bourgade. Quatre plaisanciers ont été retrouvés morts dans
l’épave de leur voilier et ses investigations s’annoncent délicates, surtout quand il croise le regard d’azur d’un suspect des plus troublants.
La tempête fait rage autour du vieux phare et l’inspecteur Peyton se trouve face à un terrible dilemme. Et si l’implacable assassin qu’il poursuit ne faisait qu’un avec celui qui a ravi son coeur ? Il est prêt à tout pour le découvrir, quitte à mettre en jeu sa carrière. Et sa vie.

 

Hé oui, j'ai eu les mêmes lectures que l'inspecteur Peyton, alors forcément, je n'ai pu qu'apprécier ce roman, qui reprend le principe du wodunit ? Un petit village perdu, fermé, un meurtre particulièrement sanglant, pas (ou trop ?) de suspects, une châtelaine à l'ancienne, que les villageois appellent Votre Seigneurie, et... un gardien de phare sexy à mourir, qui est loin de laisser l'inspecteur Peyton indifférent.
La majeure partie du livre est consacrée à l'enquête ; les intermèdes entres Lawrence et Gabriel ne sont qu'évoqués, sauf dans le chapitre supplémentaire, où leur première fois est racontée du point de vue de Laurie. Et c'est là, en l'écoutant parler, qu'on comprend à quel point il est complexe, et que l'image qu'il donne de lui n'est pas la bonne.

Ou peut-être bien que si, allez savoir...

 

Lire un extrait :

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 août 2017

Charley Davidson tome 1 : première tombe sur la droite (Darynda Jones)

Charley Davidson tome 1 : première tombe sur la droite (Darynda Jones)

Charley Davidson est détective privée et faucheuse. Son boulot consiste à convaincre les morts « d’aller vers la lumière ». Mais ce n’est pas toujours si simple : parfois Charley doit les aider à accomplir quelque chose avant qu’ils acceptent de s’en aller, comme retrouver l’assassin de ces trois avocats. Ce qui ne serait pas un problème si Charley ne passait pas son temps à faire des rêves érotiques provoqués par une entité qui la suit depuis toujours… Or, il se pourrait que l’homme de ses rêves ne soit pas mort. Il pourrait même être tout à fait autre chose…

 

Mes copines Aurore et Magali me tannaient depuis longtemps pour que je lise cette série ; à force, j'ai fini par craquer, et je n'ai pas été déçue !! L'humour de Charley est à se tordre, et sa meilleure amie vaut également le détour. Quant à Reyes... Il dévoile certains de ses secrets dans ce tome, mais pas tous !! Il s'agit donc d'un tome qui met en place l'univers de Charley, qui pose des questions, donne certaines réponses, en pose d'autres, et donne envie de lire la suite !!

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :