Ysaline Fearfaol : chroniques et autres écrits

13 novembre 2019

Un an déjà...

Alli 1 an que tu m'as quitté

Un an aujourd'hui que tu t'es couché pour ne plus te relever... Un an que je t'ai vu lutter pour te remettre sur tes jambes quand tu m'as entendue arriver... Un an que je me suis couchée contre toi pendant que la vétérinaire te faisait la dernière piqûre...

Je ne voulais pas que tu agonises durant des heures. La vieillesse avait fini par te rattraper, et contre ça, il n'y a rien à faire. Nous avons vécu seize belles années tous les deux. Nous avons fait d'inombrables balades, vécu des tas d'aventure. Je t'ai soigné quand tu étais malade, tu as été là chaque fois que j'ai eu besoin de réconfort.

Tu seras toujours dans mon coeur. Aujourd'hui, tu galopes libre dans les plaines du ciel, avec Dame et Djebel. Tu me manques toujours, mais je sais que tu n'es pas loin, car souvent, tu viens me voir dans mes rêves.

Et un jour, nous galoperons à nouveau ensemble...

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


12 novembre 2019

Goûter d'automne en Avalon

Goûter d'automne en Avalon

Le goûter des Champicureuils...

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 novembre 2019

Hanté (Jordan L. Hawk)

Hanté (Jordan L. Hawk)

Le brave type : Dan Miller a les sciences occultes dans le sang. Aider les âmes perdues à trouver le repos n'est pas à la portée de tout le monde, surtout lorsque celles-ci menacent les Vivants. Mais à la mort de ses parents, six années auparavant, Dan a été forcé d'abandonner ses activités pour se consacrer à son frère et sa sœur, tout en se battant pour faire survivre leur ferme, en Caroline du Nord.

Ainsi, lorsque Leif Helsvin, gothique extravagant, apparaît sur le pas de sa porte pour lui demander de l'aide afin de se débarrasser d'un nécromancien du nom de Rúnar, la première réaction de Dan est de refuser. Ayant deux adolescents à charge, il peine déjà à garder la tête hors de l'eau. De plus, le beau Leif représente une tentation bien trop redoutable, et Dan est résolument enfermé dans le placard.

Le mauvais garçon : Arborant piercings et tatouages, Leif n'a jamais couché deux fois avec le même homme. Il peut ainsi s'en tenir à des relations simples, d'autant que son serment d'arrêter Rúnar le fait dériver constamment de ville en ville.

Mais cette fois, Leif a besoin d’aide. Une aide incarnée par le très pragmatique Dan. Comme les braves types sont exclus du menus, Leif devra se contenter de se tenir tranquille, aussi longtemps que nécessaire jusqu'à ce qu'ils mettent un terme aux agissements de Rúnar. Mais, alors que Leif se retrouve de plus en plus impliqué dans la vie de Dan, il se rend compte qu'il risque non seulement de briser ses règles, mais aussi son cœur.

 

Jusqu'à présent, aucun des livres de Jordan L. Hawk ne m'a déçue, et celui-ci ne fait pas exception à la règle. C'est peut-être même mon préféré. D'abord, parce que j'adore les histoires avec des héros écorchés vifs, qu'à priori tout oppose. Ensuite, petite nouveauté, il se déroule dans le monde contemporain (c'est aussi le cas de A.C.E.S., mais de manière moins flagrante que "Hanté", où l'on se retrouve dans la campagne profonde de l'Amérique), et avec des mythologies qu'on n'a pas l'habitude de côtoyer. Enfin, parce qu'on est tout de suite emporté dans l'histoire, très prenante, bien construite, et qu'on s'attache très vite aux personnages, en particulier (pour moi) Leif, qui paraît sûr de lui mais qui au fond est si fragile. J'ai beaucoup aimé les chapitres du début, avec les interrogations de Leif et Dan, qui s'estime chacun indigne de l'autre, tandis que le lecteur découvre peu à peu leur passé ainsi que les raisons de ce qui les mine autant. Alors bien sûr, on rêve du moment où ils vont enfin se rapprocher, on tremble pour eux... et on ne lâche pas le livre avant la dernière page.

Lien Amazon :

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 novembre 2019

Un temps à ne pas mettre un gigot dehors

Un temps à ne pas mettre un gigot dehors (blanquette de dinde aux oignons grelots et jeunes carottes de Dragan)

Un temps à ne pas mettre un gigot dehors

 

 

Consigne d’Elena Guimard/H. Auriel : C’est tout simple. Une histoire de volailles : poule, pintade, dinde… humaine ou animale. À vos plumes lol.

La recette de Dragan : blanquette de dinde aux oignons grelots et jeunes carottes.

 

— C’est officiel, il fait un temps atroce ! s’exclama Joanna en se précipitant à l’intérieur du Chafé du Coin des Temps, Tasia sous un bras et Filou sous l’autre.

— Un temps à ne même pas mettre un petit gigot dehors, confirma Dragan en saisissant le chat pas content du tout d’avoir été arraché à son confortable coussin.

— Et je ne peux rien faire tant qu’elle est là, soupira Joanna en regardant sa fille avec un sourire attendri.

— Aucune importance, décréta Ailis en ébouriffant les cheveux de la petite. On est tous au chaud, Tasia va aller jouer avec les chatons, et la blanquette de Dragan est bientôt prête.

— Elle sent délicieusement bon, d’ailleurs, renchérit Elwyn.

— Quand je veux, je peux toujours, fanfaronna l’ex-Ankou.

— Tu étais pourtant, charmant, avec ces grains de riz dans les cheveux[1], ironisa Aymeric.

Dragan le gratifia d’un regard glacial.

— Ta gueule, le loup. On t’a pas sonné.

— Parce que tu crois vraiment que c’est le genre de considération qui me dérange ? D’ailleurs, tu ferais bien de surveiller ta blanquette ; mon odorat de loup sent une légère odeur de brûlé.

Réprimant un juron qui lui valut les foudres de Joanna, Dragan se précipita vers la cuisine. Aymeric mentait peut-être, mais il préférait ne pas jouer avec ça et gâcher sa réputation toute neuve de cuistot cinq étoiles…

 

Blanquette de dinde aux oignons grelots et jeunes carottes :

Infos pratiques

Nombre de personnes : 4

Temps de préparation : 30 minutes

Temps de cuisson : 30 minutes

Degré de difficulté : facile

Coût : abordable

Ingrédients

600 g de sauté de dinde 

50 g de beurre 

200 g d’oignons grelots (surgelés) 

600 g de jeunes carottes (surgelées) 

1 tablette de bouillon de volaille 

30 g de farine 

2 cuillères à soupe de crème épaisse 

1 jaune d’œuf 

1 cuillère à soupe de ciboulette (surgelée) 

1/2 citron 

Sel et poivre

Étapes

1. Faites bouillir dans une casserole 1,5 l d’eau avec la tablette de bouillon émiettée. Plongez les morceaux de dinde dans le liquide frémissant et laissez cuire pendant 15 min.

2. Profitez de ce laps de temps pour cuire les carottes 10 min à l’eau bouillante salée, et faites revenir les oignons dans une sauteuse avec 20 g de beurre. Égouttez la viande en réservant son bouillon de cuisson.

3. Mettez les morceaux dans la sauteuse avec les oignons. Ajoutez les carottes. Faites fondre le reste de beurre dans une casserole.

4. Versez la farine, remuez vivement pendant 1 min, puis versez petit à petit 1/2 l du bouillon de cuisson de la dinde, sans cesser de remuer. Lorsque la sauce est onctueuse, versez-la dans la sauteuse. Salez, poivrez, mélangez et laissez mijoter 10 min.

5. Dans un bol, fouettez le jaune d’œuf avec la crème et le jus de 1/2 citron. Pour servir, égouttez la viande et les carottes avec une écumoire. Disposez-les dans un plat de service creux préchauffé. Versez le contenu du bol dans la sauteuse, mélangez 1 min sur feu très doux.

6. Nappez le plat de sauce, parsemez-le de ciboulette ciselée et servez aussitôt.



[1] Voir Les de Chânais et les Kergallen : pari risqué (Aurore Aylin et Ysaline Fearfaol) :

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 novembre 2019

L'hiver en Avalon

L'hiver en Avalon

L'hiver approche ; les Champicureuils font leurs dernières provisions...

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :