Ysaline Fearfaol : chroniques et autres écrits

22 janvier 2019

Service presse de NetGalley : Jefferson Blythe (Josh Lanyon)

Jefferson Blythe (Josh Lanyon)

Après une rupture particulièrement désastreuse, Jeff Blythe se sert de ses économies pour faire le tour de l’Europe, à l’ancienne. Armé d’un guide touristique illustré et satirique édité en 1960 ayant appartenu à son grand-père, lui qui partait en quête d’aventure se retrouve dans des situations auxquelles il ne s’attendait absolument pas...

À Londres, esquiver les questions de criminels au sujet d’un mystérieux paquet qu’il n’a absolument jamais vu, s’avère assez simple. Semer une bande de malfrats armés qui le prennent pour quelqu’un d’autre l’est beaucoup moins. Et quand son vieil ami George lui offre son aide (dont un endroit où dormir et peut-être même plus), les choses ne font qu’empirer.

George est-il vraiment qui il paraît ? Et Jeff est-il enfin prêt à laisser parler son attirance ?

 

Il existe différentes façons de voyager…

 

J’avoue que la plume de Josh Lanyon m’avait manquée. Si je suis une fan absolue d’Adrien English, j’ai beaucoup apprécié cette histoire, mélange d’action, de mystère, de romance et de découverte de soi.

Certes, à première vue, l’histoire dans laquelle se retrouve embarquée Jefferson peut paraître complètement tirée par les cheveux, mais dans les faits, la réalité dépasse si souvent la fiction que je n’ai pas trouvé ça aussi invraisemblable qu’on pourrait le penser. Et de toute façon, soyons francs, on s’en fiche ; un livre, c’est avant tout fait pour s’évader, et celui-ci réussit ce pari haut la main, à plus d’un titre !

Tout d’abord, un voyage physique, puisque Jefferson – et nous avec lui – va visiter plusieurs villes d’Europe : Londres, Paris, Rome, Florence, et qu’il nous emmène dans ses bagages pour nous faire partager ses découvertes.

Ensuite, et surtout, un voyage intérieur, car avec tout ce qui lui arrive, Jefferson va changer aussi profondément que radicalement. Si au début on est face à un jeune homme timoré qui n’ose même pas s’affirmer vis-à-vis de lui-même, à la fin, les épreuves traversées auront fait de lui un homme qui sait ce qu’il veut, et ce qu’il veut, c’est George.

Ne vous attendez pas à des séances de sexe torride dans ce livre ; ce n’est pas le genre de l’auteur, mais cela n’empêche pas que la romance est bel et bien présente (l’humour aussi, il faut le souligner) et qu’elle est aussi belle que réaliste.

#JeffersonBlythe

#NetGalleyFrance

Lien Amazon :

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


21 janvier 2019

Service presse du Boudoir Ecarlate : Melena Sanders tome 2,5 : enchaîné par les ténèbres (Susan Illene)

Melena Sanders tome 2,5 : enchaîné par les ténèbres (Susan Illene)

Plus un homme vit longtemps, plus grands sont les risques que ses actions aient de lourdes conséquences sur son avenir. Quand il s’agit d’un néphilim immortel, les méfaits s’amoncèlent encore plus. Lucas paie le prix de ses crimes passés depuis plusieurs siècles, ne formant de liens d’amitié avec personne pour ne pas compliquer encore plus son existence. Jusqu’à Melena. Elle seule a réussi à faire fondre la glace qui protégeait son cœur... et il s’est depuis fait capturer par ses pires ennemies : les anges.

Désormais prisonnier du Purgatoire, il attend le procès pour son dernier crime et sait déjà que le verdict ne sera pas en sa faveur. Lucas se résigne au fait que s’en est peut-être fini pour lui, mais il craint que sans sa protection, Melena ne survive pas longtemps. Elle a ses propres ennemis en Alaska, et sa nature de simple mortelle fait d’elle une proie facile. Quoi qu’il lui arrive, Lucas doit trouver un moyen de la protéger. Coûte que coûte.

 

Un tome très dur

Attention, accrochez-vous à vos baskets, surtout si vous êtes fan de Lucas, parce que le moins qu'on puisse dire, c'est qu'il en prend plein la figure, tant physiquement (mais ça, il faut avouer qu'il sait gérer) que moralement (et ça, c'est plus dur, parce que, orgueilleux comme il l'est, devoir mettre sa fierté dans sa poche est un véritable calvaire pour lui).
Alors non, ce n'est pas un tome très gai, mais il permet d'en apprendre plus sur le passé de Lucas, et de comprendre pourquoi il est aussi violent (même si, je l'avoue, l'idée d'un nephilim psy m'a fait lever les yeux au ciel, tellement c'est américain, cette idée qu'on ne peut rien faire sans un psy...), et c'est vraiment bien qu'il ait été traduit.
Heureusement, le post-scriptum final de l'auteur permet d'adoucir la note...

A noter qu'une nouvelle parue dans une anthologie et concernant Emily et Hunter est incluse à la fin.

Lien Amazon :

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 janvier 2019

Réaménagement (suite)

Réaménagement (suite)

 

Réaménagement (suite)

Un coup d’œil dans le salon apprit à la guérisseuse que ses aides « volontaires » étaient bel et bien présents. Quatre d’entre eux s’apprêtaient visiblement à aller courir, puisqu’ils étaient torse nu. Quant aux deux autres, ils étaient pour une fois sagement assis sur un canapé, et fort occupés à venir à bout d’une montagne de crêpes. La petite louve rousse se planta au milieu de la pièce et pointa un index impérieux vers le quatuor qui s’apprêtait à franchir la porte-fenêtre.

— Vous ! Avec moi, tout de suite. Et vous deux aussi, ajouta-t-elle en désignant les jeunes gens installés sur le sofa.

— Mais on n’a rien fait ! s’exclamèrent avec un bel ensemble Titouan et Corentin en reposant leurs crêpes.

— On vient juste d’arriver, ajouta le fils du duc avec un sourire angélique, qui, espérait-il, attendrirait Ailis.

Ses espoirs furent réduits à néant par un regard assassin.

— Pas de ça avec moi, gamin. Je te rappelle que ça fait plus de huit siècles que je côtoie les mâles de Chânais, et à ce titre, je connais tous leurs trucs.

— On n’a rien fait quand même, insista Titouan avant de faire marche arrière devant le froncement de sourcils de la sœur de Duncan. D’accord, d’accord, je n’ai rien dit ! On vient, pas vrai, Corentin ?

— Oui, oui, s’empressa d’approuver ce dernier, peu désireux de savoir si oui ou non Ailis pouvait le transformer en âne, comme se plaisait à le faire Azilis. Je ne sais pas où tu veux qu’on aille, Ailis, mais on y va.

— Braves petits. Et vous quatre, vous attendez quoi ? Une invitation écrite ?

— Euh… Ce n’est pas que je ne veuille pas t’aider, ma chérie, tenta Aloys avec précaution, mais… pourquoi spécialement nous quatre ?

Il engloba la pièce d’un geste du bras.

— Il n’y a pas que nous, ici.

— Je suis l’Alpha, ironisa Duncan sans lever le nez de son livre.

— Et moi son lieutenant, ajouta Aymeric en s’allongeant sur un canapé et en rabattant son chapeau de cow-boy sur ses yeux.

— Les autres, comme tu dis, mon chéri, n’ont jamais ruiné mon herboristerie. Et certains parmi vous sont doublement coupables, alors estimez-vous heureux de vous en sortir avec juste un petit déménagement de rien du tout[1].

— Mais… on a réparé nos torts, non ? osa Faolan.

— Qui a prétendu ça ?

Les loups-garous échangèrent un coup d’œil résigné. Ils auraient bien dû se douter qu’ils entendraient parler de cette histoire chaque fois que ça arrangerait la guérisseuse… Oubliant toute idée de course en forêt, ils firent demi-tour, entraînant Titouan et Corentin à leur suite.

— Allons-y, puisque nous n’avons pas le choix et que personne ici ne nous soutient, commenta Aydan, fataliste.

— Oh, mais si, on vous soutient, affirma Blodwyn en saisissant une pile de crêpes. Moralement, mais on vous soutient.

— On va d’ailleurs venir vous encourager, renchérit Eanna en saisissant le pot de confiture de fraises. J’adore te voir travailler, mon chéri. Surtout quand tu es torse nu.

— Duncan… essaya Ciaran en se tournant vers le Seigneur du clan, qui, impassible, était toujours plongé dans sa lecture.

— Pas de ça avec moi. Vous adorez vous exhiber à moitié à poil, voire complètement à poil, alors soyez gentils, faites plaisir aux filles et allez jouer les déménageurs.

Le loup-garou blond se décida enfin à lever les yeux de son roman.

— Parce que sinon, je me verrai contraint de châtier celui ou ceux qui m’empêchent de savoir qui est l’assassin[2]

 



[1] Voir les textes Herboristerie interdite et La pièce abandonnée (épisodes 1 et 3) dans le tome 2,5 de La meute de Chânais : tranches de vie

[2] Pour ceux et celles que ça intéresse, Duncan est en train de lire la série Les détectives du Yorkshire de Julia Chapman. Il trouve d’intéressantes ressemblances entre Samson et ses loups, sans compter que l’une des premières scènes du tome 1 lui rappelle une mémorable rencontre sur une plage…

Liens Amazon :

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 janvier 2019

La Griffe du Loup

Groupe La Griffe du Loup 2 (officiel)

Lorsque 5 auteurs indépendantes se réunissent autour de la romance et du fantastique, cela donne naissance à La Griffe du Loup.
Elena Guimard/H Auriel, S.C Rose, Sylvie Noël, Ysaline Fearfaol/Ayleen Night et Aurore Aylin vous proposent de les rejoindre sur ce groupe pour découvrir leurs romances, suivre leur actualité et leurs projets, à cette adresse Facebook : La Griffe du Loup.
Le premier de ces projets aura lieu en mars 2019 : nous serons au grand complet à Livre Paris, LE salon du livre incontournable !
Retrouvez les albums de nos livres ici : https://www.facebook.com/groups/2240515596023693/photos/…
Et nos fiches de présentation là : https://www.facebook.com/groups/2240515596023693/files/

Posté par Ysaline Fearfaol à 00:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

18 janvier 2019

Encres éternelles tome 2 : incidence (Isaura Bonacina)

Encres éternelles tome 2 : incidence (Isaura Bonacina)

Année 1945

Lizetha DeMats se retrouve dans un monde bien différent de celui qu’elle connaît. Prisonnière de GrandArmour, dans une époque totalement inconnue, elle se tourne alors vers sa seule alliée et amie, elle aussi présente ; Julie Davons.

Comment deux femmes, de siècles opposés, peuvent-elles se retrouver dans un monde qui leur semble familier, mais qui ne l’ai finalement, absolument pas ?

Tenant une correspondance pour leur salut, elles seront amenées à survivre dans cet univers étrange et hostile afin de trouver le moyen de retrouver leur monde, leur temps.

 

Un tome que j'ai moins aimé que le premier, où la fin m'avait littéralement prise de court, et m'avait laissé entrevoir une histoire hors du commun. Malheureusement, si le récit reste prenant, on se retrouve dans un récit fantastique plutôt conventionnel, avec des gentils et des méchants. Le personnage de Thomas, par exemple, aurait gagné à être approfondi ; son attitude change de manière un peu trop rapide, et ce changement n'est pas vraiment en question par Julie et Lizetha. Jusqu'au bout, j'ai espéré une fin qui sorte du commun, mais ça n'a pas été le cas. Un peu déçue, donc, même si la lecture reste agréable.

La forme épistolaire, originale dans le tome 1, m'a paru plus artificielle et moins justifiée dans celui-ci, même si elle permet à l'histoire de garder un certain cachet.

Ceci dit, cette nouvelle permet quand même de passer un bon moment de lecture, si vous avez peu de temps pour lire devant vous et envie de vous évader.

Lien Amazon :

Posté par Ysaline Fearfaol à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :