Les Oiseaux Chanteurs tome 1 : l'héritier des Vêpres (LS Baird)

Depuis des siècles, de jeunes hommes payent le prix fort dans l’espoir d’intégrer le Temple de Valnon en tant qu’Oiseaux Chanteurs. Tous les douze ans, deux d’entre eux, une Alouette et une Grive, sont apurés afin de préserver leurs voix célestes. Mais rares sont ceux qui parviennent un jour à accéder au rang convoité de Colombe, l’avatar de Saint Alveron lui-même. Depuis la création du Temple il y a environ six cents ans, Willim est seulement la troisième personne à devenir Oiseau Chanteur au prix de son sang. Quasi prisonnier du Temple durant la totalité de son mandat, Willim ne se soucie que d’une chose : remplir sa mission en chantant pour Valnon.
Mais tout bascule le jour où son fidèle garde du corps est assassiné. Willim, quant à lui, est sauvé de justesse par Nicholas Grayson, un mercenaire qui porte avec lui des rumeurs de scandales et des prophéties. Hanté par les fantômes et les cauchemars, trahi par un autre Oiseau Chanteur et poussé à l’exil, Willim s’efforce tant bien que mal de déchiffrer l’histoire enchevêtrée du titre de Colombe, afin de mieux comprendre ses devoirs envers Valnon, et son Saint...

 

Un univers original.

Deux choses à savoir avant d'entamer la lecture : tout d'abord, même s'il y marqué tome 1, il s'agit d'une vraie fin, c'est-à-dire que l'histoire commencée s'achève bel et bien à la fin du tome, et que le 2, en cours d'écriture semblerait-il, portera sur le même univers, mais avec une autre histoire. Ensuite, s'il y a bien une romance gay, elle est aussi légère que dans la série "Nightrunner" de Llynn Flewelling. Donc si vous cherchez des étreintes torrides, passez votre chemin ; ce livre est avant tout de la fantasy.
Et quelle fantasy... On est transporté dans un monde de musique, de chants et d'oiseaux, et si au départ, tout ceci ne semble qu'une aimable distraction, il s'avère peu à peu que la musique a un véritable pouvoir, et qu'être Colombe n'est pas juste une jolie distinction. Des épreuves inattendues vont façonner nos Oiseaux Chanteurs, contraints de quitter leur nid pour se retrouver dans le monde extérieur, où ils devront se battre pour survivre. Ils y trouveront des aides étonnantes, en particulier celle de Grayson, un mercenaire, qui dissimule un douloureux secret, plus douloureux encore qu'on ne l'imagine.
Peu à peu, cet univers étrange se dévoile au lecteur, qui finit par en apprécier toute la complexité. J'avoue avoir cependant déplorer l'absence d'un lexique concernant les différents grades des Oiseaux Chanteurs ; je pense qu'il aurait rendu le récit plus facile à comprendre, surtout au début. Ce n'est cependant qu'un détail, qui ne m'a pas empêché de savourer cette histoire originale et envoûtante. Un beau moment de lecture, donc, et c'est avec plaisir que je suivrai le tome 2 des Oiseaux Chanteurs.

 

Lien Amazon :