Broken souls tome 1 : Petrichor (Céline Etcheberry)

 

Chaque fantôme resté en arrière a une histoire, et aucune d’entre elles ne peut laisser indifférent celui qui les écoute...

« Lorsque je relève les yeux de la rivière, je capte nos reflets dans la vitre. Un peu plus grand que moi, Calame paraît soudain bien trop jeune. Je m’apprête à lui sourire, dans ce miroir de fortune, quand une silhouette se joint au tableau. Et je n’ai le temps de rien. »

Petrichor est habitué aux missions difficiles. On ne sait jamais ce que les âmes perdues nous réservent, même lorsqu’on est là pour les délivrer de leurs tourments.

Et avec les spectres qui peuplent l’île sur laquelle il a été envoyé, il n’est pas au bout de ses surprises. Coupé du monde, confronté à une histoire sordide dont il démêle les fils un à un, Petrichor pourrait bien basculer dans le piège de la solitude et la noirceur qu’elle entraîne... si Calame ne débarquait pas à son tour sur ces rivages désolés.

Appartenant à l’organisation adverse, qui capture les âmes pour les revendre au meilleur prix, tout le sépare de Petrichor. Pourtant, ils ne tardent pas à unir leurs forces face au danger qui les menace, outrepassant tous les interdits que leur imposent leur don et les deux institutions rivales pour lesquelles ils travaillent.

 

Entre Supernatural et Ghost whisperer...

Je l'avoue, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à ces deux séries TV en dévorant cette histoire... D'abord à Supernatural, puis, en découvrant vraiment le travail des Sillonneurs, à Ghost whisperer.
L'histoire est racontée du point de vue de Petrichor, un Sillonneur, dont le travail consiste à faire passer les âmes de l'autre côté. Calame, lui, est un Rabatteur. Il chasse aussi les âmes, mais pour les capturer et les vendre. Un travail, qui, de prime abord, paraît absolument immoral, mais Petrichor (et nous aussi) va finir par douter de ses opinions si tranchées au cours d'une des interventions de Calame.
Car les deux hommes vont être obligés de coopérer pour survivre. Ce qu'ils découvrent sur l'île dépasse tout ce qu'ils avaient pu imaginer. Chaque découverte en appelle une autre, plus complexe, plus horrible, plus angoissante. Au fil des pages, on découvre qu'il existe différentes sortes d'esprits, et que certains peuvent être très dangereux pour les vivants. Petrichor et Calame vont risquer leur vie et se sauver mutuellement plusieurs fois au cours de cette mission. Chacun va découvrir les méthodes de l'autre, et si on découvre en direct les questions que se pose Petrichor au sujet des Rabatteurs, on peut supposer que Calame se pose les mêmes au sujet des Sillonneurs. Finalement, sont-ils si différents ? Par moments, on peut en douter.
Et aussi découvrir qu'ils s'apprécient énormément. Vraiment énormément. Si la romance entre eux n'est qu'esquissée, elle se développe dès leur première rencontre, seulement, est-elle vraiment possible alors qu'ils ont tous deux des conceptions a priori tellement opposées sur la manière de traiter les esprits ?

 

Lien Amazon :