La saga des Cavendish tome 5 : le donjon des sortilèges (Tori Phillips)

Angleterre, 1542.

Jadis humilié par blanche, la fille de son seigneur, Duncan Hayward s'est juré, après le mariage de celle-ci, de la chasser définitivement de sa mémoire. Pourtant, quand, des années plus tard, lors Cavendish, désespéré, fait appel à ses services et lui promet un fief en récompense s'il réussit à arracher Blanche, devenue veuve, aux griffes de sa belle-famille qui la retient prisonnière, le chevalier se résigne à accepter. N'est-ce pas là sa seule chance de posséder enfin des terres bien à lui ? En outre, pour un soldat aguerri comme lui, ce sauvetage sera certainement un jeu d'enfant... Mais les choses ne se passent pas du tout comme prévu, et ce que Duncan croyait être une une simple formalité se transforme en une incroyable et périlleuse aventure...

 

Bon, ce n'est pas le bouquin du siècle, mais ça se laisse lire, un jour où on n'a pas envie de se casser la tête ou de trop vibrer avec les personnages, et même si trop souvent Blanche est exaspérante d'égoïsme et de puérilité. Quelques moments drôles qui remontent le tout, comme ces manigances orchestrées pour chasser les usurpateurs, ou le fait que Duncan soit allergique aux poils de chat, mais sorti de là, rien de bien extraordinaire. Le genre de livre qu'on lit sur la plage, puis qu'on oublie sur un banc pourqu'il passe à quelqu'un d'autre.