Les Chroniques de Ferin tome 1 : ensorcelé (Faith Kean)

« Choisissez avec discernement le chemin qui vous semble le meilleur, mais soyez assurés que, comme un père, je me trouverai vigilant et attentif à chacun d’entre vous. »

Rydënhad, souverain du royaume d’Infeijin, est à l'aube de son règne. Il a l’ambition d’être un bon roi, malheureusement l’avidité de la cour de Ferin cache de sombres desseins. À l'approche des Rites des Lunes, les incidents se multiplient, plongeant le palais au cœur des intrigues et des trahisons ; s’il veut survivre à ses nombreux prétendants, Rydënhad va devoir redoubler de vigilance. Et pour protéger son trône et sa lignée, il pourra compter sur la loyauté infaillible du Duc des Contées, ainsi que sur un allié venu tout droit des Terres Blanches ; un homme qui pourrait changer toutes ses certitudes et bouleverser son existence à jamais.

 

Ce qui s'est passé avant les Chroniques de Ren...

C'est avec plaisir que j'ai retrouvé le monde de vampires imaginé par Faith Kean. Apprendre de quelle manière Rydënhad a rencontré son consort, voir Ryhad enfant (mais déjà décidé à n'en faire qu'à sa tête...), et même en sachant qu'Eïen sortira vainqueur des Rites de la Lune, trembler devant tout ce qui s'est passé à cette période, a été un véritable plaisir de lecture. Les moments cocasses ne manquent pas ; sachant ce qui s'est passé par la suite, on ne peut que rire en entendant Rydëndad déclarer avec conviction que jamais il n'acceptera un humain à sa table... En lisant cela, la première chose qui m'est venu à l'esprit est la scène où Ren va frapper à la porte des appartements royaux en pleine nuit pour réclamer une faveur au roi, interrompant ses ébats avec un Eïen plutôt amusé.
En parlant d'Eïen, cette chronique permet de le voir sous un autre jour, et explique l'aspect glacial qu'il montre de prime abord. La vie n'a pas été tendre avec lui avant sa rencontre avec Rydëndad... Quant à Kiyran, il est égal à lui-même, et dans le dernier chapitre, la déconfiture de son roi devant la découverte de l'identité de l'Amant Princier de Ryhad l'amuse vraiment, vraiment beaucoup !! D'ailleurs, j'avoue qu'à présent, je relirais bien les Chroniques de Ren...

Lien Amazon :