Les Wyvernes tome 1 : captif et indomptable (LM Somerton)

Les Wyvernes sont des bikers redoutables. Le casier judiciaire de leur mystérieux chef, Rogue Hellaby, est aussi épais que son poing. Tous ont un passé trouble dans l’armée ou la police et servent désormais les intérêts d’un certain Horatio Trap, le salopard manipulateur qui les a recrutés un par un.

Quand Rogue reçoit l’ordre de kidnapper et garder en otage le fils d’un magnat du trafic de drogue, il ignore qu’il n’a jamais eu affaire à un captif comme Orlando de la Peña. Orlando est un enragé. Pas parce qu’il est retenu prisonnier, mais parce que sa captivité l’empêche de s’envoyer en l’air dans son club SM habituel. Rogue découvre alors que la seule façon de « gérer » son otage consiste à devenir son Dom.

Mais le père d’Orlando tient à récupérer son rejeton... et les Wyvernes vont devoir livrer une bataille qui pourrait bien les mener à leur perte.

 

Chaud et prenant

Il n'y a pas à dire, c'est chaud... Très chaud, même, par moment ! Pour ne rien gâcher, l'histoire qui se greffe est tout à fait intéressante, avec ce mystérieux commanditaire qui tient les Wyvernes à la gorge (pour ne pas dire autre chose...) et les contraint à effectuer ses quatre volontés, en leur imposant des missions qu'ils n'approuvent pas forcément. Malheureusement pour eux, leur passé ne leur laisse pas d'autre choix qu'obéir...
On en arrive donc à l'enlèvement d'Orlando. J'avoue qu'au départ, je m'attendais à ce que nos bikers se retrouvent face à un gamin gâté, mais non, Orlando bosse pour gagner sa vie (un boulot mal payé, d'ailleurs), vit dans un logement minable, et surtout, est un soumis qui a une fâcheuse tendance à dominer par le bas (entendez qu'il veut bien jouer avec un Dom, mais qu'il se plaît à tout diriger...).
Autant dire que sa rencontre avec Rogue, un Dom de chez Dom, va lui faire tout drôle, et va être un brin explosive, pour notre plus grand bonheur.
J'espère que le tome 2 sera à la hauteur du 1 ; j'ai déjà hâte de les retrouver !!

Lien Amazon :