Je suis auteure de romances

Alors, qu’est-ce qui motive ce billet en forme de coup de gueule...?

Eh bien tout simplement, un énième commentaire sur le fait que les héros finissent ensemble à la fin de l’histoire...

Alors, soyons clairs...

J’ÉCRIS DE LA ROMANCE ! R.O.M.A.N.C.E ! RO-MAN-CE !

En clair, cela veut dire : happy end O-BLI-GA-TOI-RE, donc oui, quand je mets le nom de deux persos dans le résumé, cela signifie qu’ils finiront ensemble à la fin. Si vous cherchez du drame romantique, lisez Roméo et Juliette ou regardez West Side Story, mais ne me lisez pas moi !!!

Il y a déjà plein de trucs laids dans le monde ; j'écris pour faire rêver les gens, leur faire oublier le quotidien (et à titre personnel, ça me permet aussi d'oublier ma maladie, ou plutôt, mes maladies...), pas pour qu'ils retrouvent dans mes histoires ce qu'ils peuvent lire en ouvrant n'importe quel journal.

Donc, très clairement, je n'allais pas tuer Euric dans le tome 4 de Désirs inconnus. J'ai failli le faire dans le 3, c'est vrai, puis j'ai changé d'avis. Pourquoi ? Parce que quelque part, lui aussi est une victime. Il ne s'est pas prostitué par choix. Donc, j'ai trouvé plus intéressant de le faire tomber amoureux d'Hoel (et réciproquement). Et comme la réalité dépasse souvent la fiction, il y a bien plus extraordinaire comme histoire d'amour dans la vraie vie. Et puis surtout, c'est moi l'auteur, c'est moi qui décide, donc autant dire que savoir que machin ou truc aurait écrit ceci ou cela, très sincèrement, je m'en fiche.

Et puis tant qu'on y est, ben oui, Aymeric et Yseult finissent ensemble à la fin du tome 1 des de Chânais (au grand étonnement de certains, visiblement). Tout comme Damon et Nikolaï ont fini ensemble, de même qu'Aloys et Ailis, Blod et Faolan, Rénald et Aldric... Bref, je ne vais pas faire la liste de tous mes livres.

Pour conclure, vous avez le droit de ne pas aimer la romance, qu'elle soit MF ou MM, mais dans ce cas, soyez gentils, ne me lisez pas, surtout pour venir râler ensuite que les héros finissent ensemble.

Moi, je n'aime pas les thrillers.

Et vous savez quoi ?

Je n'en lis pas...