La Soufrière tome 5 : les registres de la Soufrière 1 (Angel Martinez)

La Soufrière : vaisseau de transport, centre de commandes de contrebande et de mercantilisme. Mené par un prince démoniaque à la tête d’un équipage pouvant faire honte à n’importe quelle bande de marginaux. Après une cargaison de vaches anti-gravitation et une autre de pommes de terre couleurs joyaux. Après les horreurs des grenouilles et des cauchemars. Il est temps de découvrir d’autres moments, plus calmes, au sein de La Soufrière, de petits bouts d’histoires récupérées parmi les différentes vies de l’équipage, que ce soit l’enfance de Shax et Verin en Enfer, ou la suite de leurs aventures après « Le Lac noir ».

Le tome 1 des Registres de La Soufrière contient également une nouvelle festive que Shax aurait préféré ne jamais voir publiée... tant pis pour lui.

 

Cet opus regroupe toute une série de textes relatant de petits moments de la vie de la Soufrière (on y apprend d'ailleurs comment comment Shax et Verin se sont rencontrés), tour à tour tendres, cocasses, émouvants, drôles ou plus graves, et qui permettent de mieux connaître les différents occupants du vaisseau pirate. Si je regrette l'absence totale de scènes intimes (je n'en demandais pas une à chaque histoire, hein, mais certaines s'y seraient bien prêtées, et manque de chance, elles s'arrêtent au moment le plus intéressants), celles postérieures au tome 4 laisse cependant deviner une intéressante évolution des relations entre Shax, Ness et Julian, qui fait se poser bien des questions...

Lien Amazon :