La Cité des péchés tome 1 : un désir invisible (KJ Charles)

Une romance à vous faire bouillir les sangs et un mystère à vous glacer d’effroi unissent deux hommes singuliers dans ce premier tome d’une toute nouvelle trilogie à l’ère victorienne signée K.J. Charles.

Gardien d’une pension, Clem Talleyfer préfère vivre une vie tranquille. Ses hobbies le rendent heureux, tout comme son travail, notamment quand il s’agit de son locataire Rowley Green, qui au long de leurs soirées auprès du feu de cheminée, devient bientôt un ami.

Rowley n’a qu’une envie : qu’on le laisse tranquille... jusqu’à ce qu’il rencontre Clem, le gardien aux coutumes étranges mais charmantes et aux yeux magnifiques. Deux hommes discrets vivant dans le même logis et qui s’entendent à merveille... c’est la perfection à l’état pur.

Pourtant, leur paisible vie vole en éclats quand un autre locataire est retrouvé sauvagement assassiné sur le pas de leur porte. Clem et Rowley se retrouvent entraînés dans ce mystère et menacés sur tous les fronts par des hommes violents, alors qu’un brouillard mortel s’installe sur Londres.

S’ils veulent s’en sortir vivants, les deux compères devront apprendre à révéler leurs secrets, et ceux de leurs cœurs.

 

Une nouvelle série aussi addictive que le Cercle des Gentlemen

Je suis une fan inconditionnelle de l'écriture de KJ Charles, et cette nouvelle série ne m'a pas déçue ! Outre l'intrigue (comme dirait l'autre, "celle-là, je ne l'avais pas vue venir !!"), je suis tout de suite tombée sous le charme des deux héros pas comme les autres.
Clem, tout d'abord, touchant par son envie de bien faire, ses maladresses et son besoin de stabilité dans ce qu'il fait, car un rien le perturbe. Clem, qui, au début, apparaît comme l'élément à protéger, mais qui va se révéler étonnant dans ses relations avec Rowley (ouais, celle-là non plus, je ne l'avais pas vue venir !!).
Rowley, ensuite, le taxidermiste, calme, posé, ordonné, en apparence tout l'opposé de Clem, mais qui cache une nature surprenante dans l'intimité (bon, je me répète, mais... Non, celle-là, je ne l'avais pas vue venir !!).
Je ne vais pas spoiler en révélant ce qui a été pour moi le meilleur du roman (même si j'ai adoré l'intrigue et le [i]Valet de Trèfle[i]), c'est-à-dire la construction patiente de la relation entre Clem et Rowley, la découverte de leurs besoins et désirs mutuels, et l'érotisme torride des scènes intimes. Mon Dieu, comme j'ai hâte de retrouver tout ce petit monde !! Décidément, chaque livre de KJ Charles est un vrai coup de coeur pour moi !

Lien Amazon :