Charley Davidson tome 13 : treize tombes de malheur (Darynda Jones)

Cent sept ans, deux mois, quatorze jours, douze heures et trente-trois minutes… Plus d’un siècle dans le noir, entourée de spectres, tout ça pour avoir ramené une innocente d’entre les morts. De quoi devenir dingue ou presque, mais pas non plus l’éternité à laquelle Charley était condamnée.

Alors pourquoi est-elle revenue sur Terre  ? Qu’est-il arrivé à Reyes  ? À Pépin  ? À leur dimension  ?

Et pourquoi ces nouvelles questions au sujet de la mort de sa mère  ? Et du rôle de l’oncle Bob  ?

Et où est la machine à café  ?

 

J'avoue que je reste un peu mitigée sur la fin de la série (car oui, il s'agit du dernier tome)... Certes, j'ai apprécié de retrouver l'univers de Charley. Certes, beaucoup de réponses sont apportés, on a des surprises jusqu'à la fin (je ne vous dirai pas qui, mais ce que l'on apprend sur l'un des proches de Charley est juste wow !), des émotions en pagaille, Reyes est toujours aussi sexy, mais... Voilà, j'ai trouvé la fin précipitée, et surtout, elle n'apporte pas toutes les réponses. Il paraît qu'un spin off sur Pépin est prévu, alors attendons de voir, en espérant que ça ne fera le même désastre qu'avec la fille d'Alexia Tarabotti (l'héroïne du "Protectorat de l'Ombrelle", de Gail Carriger).

Reprendre les mêmes ingrédients avec d'autres personnages, ça ne marche pas toujours...

Lien Amazon :